Conseils

Notre guide des normes pour vos tenues de travail

Pour la sécurité et le bien-être des professionnels, notamment dans le secteur du BTP, les tenues et accessoires doivent être aux normes selon le secteur d’activité. Casques, gants, chaussures, protections oculaires, auditives et respiratoires protègent ainsi les artisans et ouvriers dans leur quotidien.

Les normes casques

casques
EN 397 + A1 Casques de protection pour l’industrie.
EN 50365 Casques de protection – Casques électriquement isolants sur installations à basse tension.
EN 12492 Équipements d’alpinisme et d’escalade – Casques d’alpinistes – Exigences de sécurité et méthodes d’essai.
EN 812 Casquettes anti-heurt pour l’industrie
EN 443 Casques pour la lutte contre les incendies dans les bâtiments et autres structures.
EN 14052 Casques de protection à haute performance pour l’industrie.

Les normes occulaires

occulaire
EN 166 Protection individuelle de l’œil – Spécifications.
EN 169 Protection individuelle de l’œil – Filtres pour le soudage et les techniques connexe – Exigences relatives au facteur de transmissions et utilisation recommandée.
EN 170 Protection individuelle de l’œil – Filtres pour l’ultraviolet – Exigences relatives au facteur de transmissions et utilisation recommandée.
EN 171 Protection individuelle de l’œil – Filtres pour l’infrarouge – Exigences relatives au facteur de transmissions et utilisation recommandée.
EN 172 Protection individuelle de l’œil – Filtres de protection solaire pour usage industriel.
EN 1731 Protection individuelle de l’œil – Protecteurs de l’œil et du visage de type grillagé.
EN 175 Protection individuelle de l’œil – Équipements de protection des yeux et du visage pour le soudage et les techniques connexes.
EN 207 Protection individuelle de l’œil – Filtres et protecteurs de l’œil contre les rayonnements laser (lunettes de protection laser).
EN 379 Protection individuelle de l’œil – Filtres de soudage automatiques.

Les normes auditives

auditives
EN 352-1 Protecteurs individuels contre le bruit – Exigences générales – Serre-tête.
EN 352-2 Protecteurs individuels contre le bruit – Exigences générales – Bouchons d’oreille.
EN 352-3 Protecteurs individuels contre le bruit – Exigences générales – Serre-tête monté sur casque de protection pour l’industrie (coquilles).
EN 352-4 / A1 Protecteurs individuels contre le bruit – Exigences de sécurité et essais – Serre-tête à atténuation dépendants du niveau.
EN 352-5 / A1 Protecteurs individuels contre le bruit – Exigences de sécurité et essais – Serre-tête à atténuation active du bruit.

Les normes respiratoires

respiratoire
EN 12941 / A1 Appareils de protection respiratoire – Appareils filtrants à ventilation assistée avec casque ou cagoule – Exigences, essai, marquage.
EN 12942 / A1 Appareils de protection respiratoire – Appareils filtrants à ventilation assistée avec masque complet, demi-masque ou quart de masques – Exigences, essais, marquage.
EN 136 Appareils de protection respiratoire – Masques complets – Exigences, essais, marquage.
EN 140 Appareils de protection respiratoire – Demi-masques et quarts de masques – Exigences, essais, marquage.
EN 143 / A1 Appareils de protection respiratoire – Filtres à particules – Exigences, essais, marquage.
EN 14387 + A1 Appareils de protection respiratoire – Filtres anti-gaz et filtres combinés – Exigences, essais, marquage.
EN 14594 Appareils de protection respiratoire isolants à adduction d’air comprimé à débit continu – Exigences, essais, marquage.
EN 148-1 Appareils de protection respiratoire – Filetage pour pièces faciales – Partie 1 : raccords à filetage standard.
EN 149 + A1 Appareils de protection respiratoire – Demi-masques filtrants contre les particules – Exigences, essais, marquage.
EN 403 Appareils de protection respiratoire pour l’évacuation – Appareils filtrants avec cagoule pour l’évacuation ou l’incendie – Exigences, essais, marquage.
EN 405 + A1 Appareils de protection respiratoire – Demi-masques filtrants à soupape contre les gaz ou contre les gaz et les particules – Exigences, essais, marquage.

Les normes gants

gant protection
EN 374 Gants de protection contre les produits chimiques.
EN 388 Gants de protection contre les risques mécaniques.
EN 12477/A1 Gants de protection pour soudeurs.
EN 407 Gants de protection contre les risques thermiques. Inflammabilité, chaleur contact, chaleur convective, chaleur radiante, petites projections métal liquide, grosses projections métal fondu (x-4).
EN 420 + A1 Gants de protection – Exigences générales et méthodes d’essai.
EN 421 Gants de protection contre les rayonnements ionisants et la contamination radioactive.
CE 1935/2004 Gants adaptés au contact alimentaire.
EN 511 Gants de protection contre le froid. Froid convectif (x-3), froid de contact (x-4), perméabilité à l’eau (x-1).
EN 1082-1 Travaux sous tension – Gants en matériau isolant.
EN 1082-1 Gants et protège-bras contre les coupures et les coups de couteaux à main – Gants en cotte de mailles et protège-bras.
EN 381-7 Gants de protection pour utilisateurs de scies à chaîne tenues à la main – Exigences pour les gants de protection contre les scies à chaîne.
EN 659 + A1 Gants de protection pour sapeurs-pompiers.
EN 10819 Gants de protection contre les vibrations et chocs mécaniques. Mesurage et évaluation du facteur de transmission des vibrations par les gants à la paume de la main.

Les normes chaussures

chaussure
EN 20345 Équipement de protection individuelle – Chaussures de sécurité : résistance de l’embout contre les chocs (200 joules) et l’écrasement (15 kN).
EN 20346 Équipement de protection individuelle – Chaussures de protection : résistance de l’embout contre les chocs (100 joules).
EN 20347 Équipement de protection individuelle – Chaussures de travail – Sans embout.
EN 20349 Équipement de protection individuelle – Chaussures de protection : contre les risques thermiques et les projections de métal fondu comme rencontré dans les fonderies et lors d’opérations de soudage.
EN 61340-5-1 Électrostatique – Protection des dispositifs électroniques contre les phénomènes électrostatiques.
EN 13287 Équipement de protection individuelle – Chaussures : méthode d’essai pour la résistance au glissement (SRA/SRB/SRC).
EN 12568 Protecteurs du pied et de la jambe – Exigences et méthodes d’essais des embouts et des inserts anti perforation.
EN 17249 Chaussures de sécurité résistantes aux coupures de scie à chaîne.

Les normes multirisques

EN ISO 20471 > VÊTEMENTS HAUTE VISIBILITÉ

Spécification des caractéristiques des vêtements ayant pour but de signaler visuellement et faciliter la détection du porteur, dans toutes les conditions de luminosité, de jour comme de nuit.

iso 20471

X. Matière fluorescente

CLASSE 1 CLASSE 2 CLASSE 3
x 0,14m² 0,50m² 0,80m²

Y. Matière retro réfléchissante

CLASSE 1 CLASSE 2 CLASSE 3
x 0,10m² 0,13m² 0,20m²

Surfaces minimales visibles de chaque matière en m²

EN 13034+A1 > VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LES PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES – TYPE 6

Vêtements de protection chimique à usage limité ou réutilisables offrant une protection limitée, conçus pour être utilisés en cas d’exposition probable à de légères pulvérisations, aux aérosols liquides ou à basse pression, à de légères éclaboussures, contre lesquels une barrière totale contre la perméation des liquides (au niveau moléculaire) n’est pas nécessaire.

produit chimique

Les niveaux de performance :

> Répulsion des liquides

> Résistance à la pénétration de liquides

> Exigences mécaniques minimums

> Exigences pour les coutures, jointures et assemblages

La déperlance du matériau s’entretient avec une réimprégnation.

IEC 61482-2 > VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LES EFFETS THERMIQUES D’UN ARC ÉLECTRIQUE

IEC = International Electrotechnical Commission

Protection de l’utilisateur contre l’effet thermique d’un arc électrique parasitaire défini et empêchement d’une poursuite de la combustion. Même si la boule de feu qui en résulte ne présente des propriétés explosives que pendant un très court instant (0,5 s), elle peut être très riche en énergie. La température des flammes peut atteindre 9 000 °C et le bruit peut atteindre 165 dB.

thermique arc électrique

Les classes de protection 1 et 2 correspondent à des exigences de sécurité qui couvrent les risques réels liés à des arcs électriques parasitaires.

> Classe 1 courant de court-circuit présumé 4 kA / 0.5 s

> Classe 2 courant de court-circuit présumé 7 kA / 0.5 s

Les exigences de cette norme ne couvrent pas les dangers d’électrisation ni les effets du bruit, des émissions UV, des fragments métalliques, des influences toxiques.

ENVIRONNEMENT ATEX > ATMOSPHÈRES EXPLOSIBLES

Les zones ATEX, sont des espaces dans lesquels la présence de particules et/ou de gaz inflammables crée un risque d’explosion.

La réglementation ATEX est issue de deux directives européennes (94/9/CE ou ATEX 137 pour les équipements destinés à être utilisés en zones ATEX, et 1999/92/CE ou ATEX 1 OOA pour la sécurité des travailleurs).

atex

L’employeur devra prendre toutes les mesures de protection contre les explosions. Il devra rédiger un document relatif à la protection contre les explosions mise en place sur son site (DRPCE).

Les EPI destinés à être utilisés dans une zone ATEX doivent être conçus afin de ne pas être le siège ou à l’origine de l’étincelle.

EN 1149-5 > PROTECTION PROPRIÉTÉS ÉLECTROSTATIQUES EXIGENCES DE PERFORMANCE DES MATÉRIAUX ET DE CONCEPTION

Spécification des exigences relatives aux matériaux et à la conception des vêtements de protection à dissipation électrostatique utilisés en complément d’un système de mise à la terre dans le but d’empêcher les décharges incendiaires. Cette norme assure la dissipation des charges électriques à travers le vêtement et permet d’éviter les étincelles pouvant provoquer un incendie.

electrostatique

Pour assurer une protection efficace, les EPI répondant à la norme EN1149-5 doivent impérativement être en contact avec la peau et le porteur relié à la terre (chaussures conductrices possédant une résistance inférieure à 108 Ω).

Un vêtement de protection dissipant l’électricité statique, composé d’une ou deux parties, doit toujours couvrir le corps, les bras et les jambes. Le vêtement doit être conçu pour permettre une dissipation des charges à travers le vêtement.

ATTENTION : ces exigences ne sont pas suffisantes dans les atmosphères inflammables enrichies en oxygène, ni pour la protection contre les tensions de secteur…

EN ISO 14116-2009 > PROTECTION CONTRE LES RISQUES LIÉS A LA PROPAGATION DES FLAMMES

Vêtement de protection contre tout contact occasionnel, de courte durée avec de petites flammes, sans risque thermique significatif.

flammes

Exigences pour la propagation de flamme : la flamme ne se propage pas, il n’y a pas de débris enflammés, pas d’incandescence résiduelle et 3 indices :

Indice 1 : un trou peut se former.

Indice 2 : pas de formation de trou.

Indice 3 : pas de formation de trou, le temps de persistance de la flamme de chaque échantillon est inférieur à 2 secondes.

Cette norme n’est pas appropriée lorsqu’en plus d’une protection contre les flammes, une protection contre la chaleur est nécessaire. En lieu et place, voir norme EN ISO 11612.

EN ISO 11611 > VÊTEMENTS DE PROTECTION UTILISÉS PENDANT LE SOUDAGE ET TECHNIQUES CONNEXES

Spécification des exigences essentielles de sécurité contre les risques rencontrés par les soudeurs. Protection contre les projections (petites projections de métal en fusion), le contact de courte durée avec une flamme, la chaleur radiante provenant de l’arc. Ces vêtements garantissent, dans les conditions de soudage habituelles, une isolation électrique limitée contre les conducteurs sous tension continue (jusqu’à environ 100 V).

soudage

Protection contre les projections de soudage. La présente norme spécifie deux classes :

Classe 1 : > à 15 gouttes de métal en fusion

Classe 2 : > à 25 gouttes de métal en fusion

Protection contre la propagation des flammes. La présente norme spécifie deux classes :

Al : Inflammation superficielle

A2 : Allumage au bord

EN ISO 11612 > PROTECTION CONTRE LA CHALEUR ET LES FLAMMES

Les exigences de performance applicables aux articles d’habillement, portés par un large éventail d’utilisateurs, exposés aux flammes, à la chaleur par rayonnement, par convection, par contact ou à des projections/éclaboussures de métal en fusion (aciérie, fonderie, ferronnerie, sidérurgie, construction métallique, carrossier, industrie plastique, etc.).

flammes

A Contact avec les flammes – 2 niveaux : A1, A2

B Chaleur convective – 3 niveaux : B1, B2, B3

C Chaleur radiante – 4 niveaux Cl, C2, C3, C4

D Projections d’aluminium fondu – 3 niveaux : Dl, D2, D3

E Projections de fer fondu – 3 niveaux : El, E2, E3

F Chaleur de contact – 3 niveaux : FI, F2 et F3.