Veltis mobilisée dans la lutte contre le covid-19

[Info COVID-19] Veltis s’adapte et continue son activité…
18 mars 2020
Nos magasins sont à nouveau OUVERTS !
13 mai 2020
Afficher tout

Veltis mobilisée dans la lutte contre le covid-19

 

Veltis très sollicitée pour la protection des français qui travaillent sur site

Les demandes sont très accrues en cette période de crise sanitaire. Nous livrons de nombreux centres de soins, des EHPAD et des ESAT. Nous équipons les agents de propreté : chargés de missions de désinfection dans les magasins, les transports en commun, les hôpitaux, etc… Nous approvisionnons aussi les bailleurs sociaux qui doivent continuer à protéger les gardiens dans leurs activités.
L’essentiel des demandes auxquelles nous sommes confrontés sont des demandes en protections jetables : gants, combinaisons, charlottes, sur-chaussures.
Mais aussi bien évidemment : des masques, lunettes, sur-lunettes, désinfectant et gel hydro alcoolique.
Les hôpitaux et centres de soins nous formulent aussi beaucoup de demandes de vêtements blancs, (tuniques, pantalons, blouses, sabots), pour habiller les bénévoles, ou praticiens qui viennent prêter main forte.

 

 Sophie, notre directrice générale déléguée :
« Les demandes sont de plus en plus importantes, mon téléphone ne cesse de sonner et nous faisons de notre mieux pour trouver des solutions à nos clients. C’est une période compliquée car les stocks sont inférieurs à la demande. Il faut donc chaque jour chercher de nouvelles pistes et alternatives pour continuer notre mission de protection »

 


Protections jetables : les stocks sont bas mais nous redoublons d’efforts !

Les stocks actuels en protections jetables sont extrêmement bas, ce qui demande à nos équipes de redoubler d’efforts pour trouver des solutions aux entreprises et institutions qui en ont besoin.

Cependant nous avons des approvisionnements très réguliers.

En effet, c’est un travail constant de consultation de nos fournisseurs. Connaître les délais et stocks en temps réel sont des priorités pour tous.

 

Caroline, notre commerciale sur la région Nord :

« Quand des centres hospitaliers, des ESAT ou des EHPAD me contactent pour s’approvisionner, au-delà de ma casquette de commerciale, c’est avant tout le côté humain qui prend le relais ! Il faut coûte que coûte que je trouve une solution afin de les servir au mieux car c’est notre devoir d’habiller et de protéger ces personnes qui se battent pour nous ! »

Caroline est d’ailleurs chargée d’approvisionner un réseau national de pharmacies et de cabinets médicaux/paramédicaux, en masques d’hygiène.

 


Protéger les acteurs de la vie quotidienne !

A Arques un drive a été mis en place pour pouvoir servir et protéger les fonctions essentielles.

 

Marie, en charge de ce drive : 
« Beaucoup de professions libérales viennent s’approvisionner au drive. Notamment des médecins ou praticiens comme les dentistes. Nous faisons en sorte qu’ils puissent continuer leur activité de la manière la plus sûre possible. J’ai aussi des boulangers qui me demandent des casques à visières pour se protéger. Récemment, j’ai également servi des centres de radiologie, des hôpitaux et des laboratoires ».

 

 

 

 


Vous protéger, c’est possible grâce au travail acharné de nos collaboratrices de la plateforme logistique…

En effectif réduit et dans le respect des gestes barrières : Sylvie, Stéphanie, Sandy, Sema et Marie sont les garantes de vos approvisionnements. Grâce à leur dévouement, nous déchargeons et envoyons des centaines de colis quotidiennement.

 

Sylvie, directrice de notre plateforme logistique :
« En ce moment le rythme est intense, mais nous savons que nous travaillons pour la bonne cause !  Nous sommes le maillon central de la chaîne d’approvisionnement, donc nous ne pouvons pas nous permettre de relâcher nos efforts. Nos clients comptent sur nous, et nous mettons un point d’honneur à faire notre maximum pour que le plus de personnes puissent être protégées dans l’exercice de leurs fonctions, et ce, au plus vite ! Parfois, cela demande un peu d’huile de coude  :  par exemple, nous n’hésitons pas à décharger à la main des semi-remorques afin que tous puissent être livrés en temps et en heure… En temps normal, nous n’acceptons pas de décharger si le transporteur ne dispose pas de trans-palette. Cependant, à circonstances exceptionnelles… efforts exceptionnels. Je suis fière de mon équipe ! »

 

Stéphanie, Sandy et Sema en plein déchargement :